Le plus gros véhicule électrique de la planète roule à Péry

20.04.2018

Baptême du « Lynx » en grandes pompes chez Vigier Ciment

 

C’est unique au monde, c’est une performance technique exceptionnelle, c’est écologique et c’est dans une société du Groupe Vicat, la cimenterie Vigier de Péry près de Bienne que ça se passe. Le vendredi 20 avril, le « Lynx », un e-dumper – entendez le plus gros véhicule électrique du monde – a été baptisé au coeur de la carrière de la Tscharner. Ce géant pèse 58 tonnes à vide, il emporte une charge utile de 65 tonnes, il se déplace sur des pentes allant jusqu’à 13% et il roule… à l’électricité.

C’est en présence de nombreux représentants politiques fédéraux et cantonaux que le plus gros véhicule électrique du monde a été baptisé le vendredi 20 avril, au coeur de la carrière La Tscharner exploitée par Vigier Ciment. Le « Lynx », puisque c’est son nom, représente une performance technique absolument exceptionnelle. En un temps record, les Hautes écoles suisses et bernoises, en collaboration avec des entreprises privées de la région, ont relevé le défi qui leur avait été lancé par Vigier Ciment : transformer un véritable mastodonte de chantier, roulant au carburant diesel, en un véhicule écologique, non polluant, fonctionnant au courant électrique. À terme, le Lynx devrait produire plus d’énergie qu’il n’en consomme, devenant ainsi
« EnergiePlus ».

Le « Lynx » cumule tous les records. Le véhicule doit transporter sur des pentes importantes des charges de plus de 60 tonnes. Équipé de batteries produisant jusqu’à 3000 ampères, le véhicule devra gravir jusqu’à 20 fois par jour les pentes de la carrière par ses propres moyens. L’énergie consommée en montant à vide et générée par le véhicule lors de sa descente à pleine charge.

Introduit dans la carrière de la Tscharner en guise de test depuis quelques mois, le « Lynx » a répondu à tous les critères et toutes les exigences fixées par Vigier Ciment et devient ainsi opérationnel sans doute pour les 10 prochaines années.

Techniquement, l’énergie de freinage du véhicule est récupérée, lors de ses trajets descendants, par le moteur électrique du véhicule fonctionnant comme générateur. La technologie mise en oeuvre par le « Lynx » a déjà attiré dans la carrière La Tscharner des industriels du monde entier. De tels véhicules pourraient en effet être utilisés dans des chantiers fermés, comme les tunnels où les gaz d’échappement des véhicules représentent des inconvénients sensibles. Certains chantiers urbains, eux aussi sensibles aux gaz d’échappement, pourraient également mettre en oeuvre des véhicules révolutionnaires de ce type.

« Pour moi, les performances du véhicule sont exactement similaires à celles de ses frères fonctionnant au diesel », explique Yann Bessire, chauffeur dans la carrière de La Tscharner.

Cerise sur le gâteau, le « Lynx » est financièrement autoporteur : les économies générées sur le carburant, soit quelque 50'000 litres de diesel par année, ainsi que la réduction de près de 130 tonnes d’émission de CO2 par année permettent de compenser largement les investissements consentis par Vigier Ciment pour développer puis exploiter le véhicule.

Video E-Dumper

© 2010 Altola AG ISO 9001 │ ISO 14001 │ ISO 45001